8 questions à Alexis Chatenay – Co-Fondateur des barres énergétiques Cook N Run

Ma mission, créer une barre énergétique Bio et artisanale

Curieux d'en savoir plus sur Cook N Run, la marque de barres énergétiques à emballage compostable ayant levé plus de 15 000€ sur Ulule, nous sommes allés à la rencontre d'Alexis Chatenay, co-fondateur de l'entreprise.

Hello Alexis, qui es-tu ?

Hello ! Je m’appelle Alexis j’ai 35 ans et je viens du monde du sport. J’ai commencé très jeune, dès l'âge de 15 ans et je suis devenu prof de tennis à 17 ans. J'ai passé plusieurs diplômes et je suis devenu Coach dans plusieurs domaines comme l'athlétisme, la boxe ou le rugby. Le premier tournant c'est en 2009 où j'ouvre un cabinet en nutrition sportive à Angers. J'avais plusieurs activités entre l'athlétisme, la fac et mon cabinet. Parallèlement j’ai aussi intégré le centre national de danse contemporaine pour m’occuper de la nutrition des danseurs. Toujours avec mon cabinet.

Comment t'es venue l'envie de travailler dans la nutrition sportive ?

Les athlètes que j’entraîne ont toujours eu des questions sur l’alimentation. C'est un domaine qu'ils ne peuvent pas maîtriser seuls. Et moi je me suis toujours posé beaucoup de questions justement, sur l’impact de l’alimentation sur les sportifs. Dans un premier temps je me suis formé à la naturopathie, une médecine douce qui traite des maux du quotidien. Je m’intéresse au rythme de vie de mes clients, dans sa globalité sur leurs habitudes de vie. Je me suis vite rendu compte que beaucoup de personnes avaient besoin d'accompagnement sur le plan nutritionnel.

C’est comme ça que l’idée de Cook N Run est arrivée ?

A force de suivre la nutrition des sportifs, des danseurs, s’est posée la question de : que mange-t-on pendant l’effort ? En tant que conseiller je ne trouvais pas d’offre cohérente. Il y avait toujours un truc qui me dérangeait. Et quand il y avait quelque chose de sympa en version Bio, c’était toujours très industriel.

Donc tu lances Cook N Run seul ?

Pas du tout. J’avais un ami d’enfance (Alexandre) sur Angers qui était cuisinier. Nous est venue l'idée de créer notre propre produit. Nous avons fait deux trois tests pour voir si il était crédible de faire du Bio 100% artisanal pour des barres énergétiques. J'insiste sur ce point, nous voulions fabriquer des barres artisanalement, comme un boulanger qui fait son pain le matin, nous on fabrique des barres.

Nous avons lancé les premiers tests en 2016 et lancé la marque en 2017. L'expertise de mon associé Alexandre a été essentielle dans le projet. C’est lui qui gère les recettes, règle les problèmes de texture. D'ailleurs c'est pour ça que ça s’appelle Cook N Run, c’est pas juste Cook ou Run c’est l'association d'un sportif et un cuisinier.

Comment avez-vous réussi à passer du projet maison à l'entreprise Cook N Run ?

Le lancement s’est fait sur Angers avec des magasins partenaires, sur de l’autofinancement. On faisait des barres à l’arrache sur un petit coin de labo. Ce qu'il faut savoir c'est que 95% de nos concurrents sous-traitent la production à des industriels. Peu d'entre nous fabriquent en interne nos produits. Et c'est plus simple de sous-traiter, mais après tu n'as plus la main sur certains ingrédients utilisés uniquement pour un intérêt industriel.

Le problème, c'est que quand tu te poses la question de faire toi-même ton produit, il faut soit acheter une ligne de production pour faire 100 000 barres par jour soit tu réinventes tout pour faire 5 000 pièces par jour. Et ça n’existe pas donc pendant près de 2 ans nous avons développé un outil de travail.

C'est là qu'intervient la campagne Ulule ?

Non toujours pas. Nous étions vraiment sur le l'autofinancement. En 2019 Ulule vient financer uniquement le projet d’emballage compostable. Au début nous emballions dans des sachets individuels. Tout ça en plastique alimentaire, certainement pas recyclable, qui venait de Chine. Un truc tout pourri très éloigné de nos valeurs. En plus le sujet de l’emballage et de l'éco-conception je l’avais bossé dès le départ donc j'avais vraiment à cœur de créer quelque chose de nouveau. Et comme il n’y avait pas de réponse à l’époque, il fallait la créer !

Donc Cook N Run c'est la première barre à emballage compostable ?

Yes. Nous avons trouvé une composition 100% issue du végétale, imprimée avec de l’encre à l’eau et doublement certifiée : home compost et compost industriel. Ulule nous a permis de financer ce nouvel emballage, et la machine pour être autonome. Aujourd'hui on emballe directement à l’entreprise avec zéro sous-traitance. En France on est les seuls, je ne vais pas dire dans le monde car je ne connais pas tout le monde, mais en France on est les seuls. Plus concrètement - ça veut dire qu'après utilisation la barre est compatible avec votre compost maison.

Qu'est-ce qui t'anime au quotidien ?

Sur Cook N Run ce qui m’anime depuis le début, c’est qu’à titre perso j’ai toujours été passionné par l’aventure, et je pense qu’un sportif est un aventurier. Quand on s’entraîne tous les jours pour un objectif c’est le même défi perso et la même flamme que les aventuriers. Dans le sport la performance, les compétitions ça ne m’intéresse pas. Ce qui me motive c’est de nourrir l’esprit d’aventure et qu’on donne de l’énergie à chacun pour faire son délire, son projet. Pourquoi tu ne fais pas comme tout le monde. Cook N Run est là pour toi avec toi dans ton projet. Quand je reçois une photo d’un aventurier qui descend la Volga sur son kayak et qu’il te dit heureusement que j’avais la barre, ça donne du sens.

Lucienne, Marcelle ? C'est quoi ces noms de barres ?

Les deux premières barres avaient les noms de nos grands-mères, et après on est allés creuser dans la famille. Par exemple, Marcelle c’est la sœur de Lucienne. On s’est dit que c’était un peu débile d’appeler ma barre Booster 2000. Là je mets Simone dans ma poche et c’est quand même beaucoup plus fun. Et puis c’est pas que pour les sportifs, c’est aussi pour tous les aventuriers du quotidien qui sautent de réunion en réunion, pris dans le train du quotidien qui va à 1000 à l’heure, en réunion tu ne veux pas ta barre Boost 2500. Sortir ta barre Simone c'est beaucoup plus cool.

En quoi les barres Cook N Run sont-elles différentes ?

L'emballage c'est de ça qu'on parle en général. Mais il ne faut pas oublier la qualité du produit, qui vient de notre indépendance de fabrication. La fabrication artisanale nous permet de travailler avec les produits qu’on veut et comme on veut. Nos recettes avec Alexandre elles ont 4 ou 5 ingrédients en moyenne. Nous n’avons pas d’ingrédients qui sont juste présents pour un besoin industriel et qui ne présentent qu’un intérêt nutritionnel. On travaille beaucoup les supers aliments, la graine de chia, la baie de Goji, pour apporter de la densité nutritionnelle. Et puis à la fin il y a l’histoire du goût et de la recette.

Une anecdote à nous raconter ?

Oublie ce que tu sais sur les barres énergétique ! Il n’y pas beaucoup d’artisans sur ces produits-là donc essaye ! Et d’ailleurs la barre Marcel a été élue meilleur produit Bio de l’année 2020.

Merci Alexis !

Ecrire un commentaire