Comment se nettoyer les oreilles correctement - Et quels outils utiliser ?

Alors que le leader mondial sur le marché du coton-tige vend à lui seul plus de 800 cotons-tiges par seconde dans le monde, les médecins ORL nous rappellent qu’une bonne hygiène de l’oreille consiste à ne pas agresser son conduit auditif avec des nettoyages agressifs quotidiens et avec des accessoires inadaptés. Comment et avec quoi faut-il se nettoyer les oreilles ? Nous répondons à vos questions les plus fréquentes dans cet article.

Les bases du nettoyage auditif

Le cérumen est indispensable pour notre oreille

Le cérumen est une sécrétion naturelle, produite et formée dans le conduit auditif par des glandes sébacées qui (1) empêche la poussière, les microbes, les germes ou les insectes de s’introduire dans l’oreille, (2) protège l’oreille des bactéries et infections., (3) hydrate la peau fine du conduit auditif et évite ainsi tout problème cutané et (4) transmets le son et protège le tympan.

Attention à la fréquence de nettoyage de ses oreilles

Il arrive qu'un excédent de cérumen s’accumule à l’entrée du conduit auditif et pour des raisons esthétiques nous le retirons généralement à l’aide de cotons-tiges. Cependant attention, les médecins recommandent un nettoyage des oreilles une fois par semaine voire une fois tous les dix jours mais pas plus.

Le coton-tige, la fausse bonne idée

Le coton-tige n'est pas recommandé par les ORL

Les ORL soulignent les risques des cotons-tiges, souvent mal utilisés :

  • En poussant le cérumen, la saleté et les peaux mortes au fond de l’oreille, son utilisation peut conduire à la formation de bouchons de cérumen.
  • Un simple faux mouvement peut entrainer des blessures au niveau du tympan et une étude américaine de The Journal Of Pediatrics a montrée que les accidents dus aux cotons-tiges ne sont pas rares chez les adolescents.
  • Une utilisation trop fréquente peut entraîner des problèmes cutanés tels que de l'eczéma ou des démangeaisons car l'oreille se retrouve dépourvue de sa lubrification naturelle.
  • Des particules de coton peuvent se déposer dans l’oreille.

Qu’en est-il des sprays nettoyants pour oreille ?

Si vous avez une production trop importante de cérumen, vous pouvez acheter un spray nettoyant en pharmacie. En fragmentant le cérumen, il va lui permettre de s’écouler plus facilement vers l’extérieur. Son utilisation est assez simple, il suffit d'insérer le produit dans le conduit auditif, de pencher la tête et de masser légèrement. Tout comme les cotons-tiges, il ne faut cependant pas les utiliser plus d’une fois par semaine.

Le nettoyage sous la douche, la bonne alternative

Une méthode naturelle et efficace

La meilleure méthode c'est de ne pas avoir de méthode, les médecins ORL recommandent un simple nettoyage des oreilles sous la douche et pour cela rien de plus simple :

  1. Passer un petit jet d’eau à pression faible dans les oreilles
  2. Savonner rapidement le pavillon si vous le souhaitez - ça n'est pas toujours nécessaire
  3. Utilisez votre serviette pour séchez votre pavillon - afin de prévenir le risque d’otite

Ce méthode douce est suffisante pour un nettoyage quotidien. En complément et lorsque des excédents de cérumen se logent dans le pavillon de l’oreille externe nous vous conseillons d'avoir un accessoire adapté, qui n'agresse pas votre conduit auditif.

Le cure-oreille, l'accessoire complémentaire

Plus adapté au canal auditif que les cotons-tiges

Dans la catégorie réutilisable, après les cotons démaquillants et l'infuseur à thé, place au cure-oreille. C'est un outil sûr et efficace. Utilisé depuis des siècles en Chine et au Japon pour le nettoyage des oreilles, il présente de nombreux avantages.

  1. Plus sûr : contrairement au coton-tige, sa forme ne permet pas de pousser le cérumen vers le tympan. De plus, si la douceur du coton-tige incite des utilisateurs à enfoncer trop profondément le coton-tige dans l’oreille, la rigidité du cure-oreille n'incite pas à faire de même.
  2. Écologique : sorte de coton-tige réutilisable, il est écologique puisque l’achat d’un cure-oreille vous évite l’achat de centaines de cotons-tiges à usage unique.
  3. Facile d'utilisation : pour l'utiliser, il suffit de mettre l'oriculi dans l'oreille sans l'enfoncer, de récupérer le cérumen avec son embout et de le passer sous un filet d'eau ou de le nettoyer avec un linge propre.
  4. Adapté à toute la famille : le cure oreille est adapté aux enfants bien qu’il doive toujours être manipulé par un adulte.
  5. Accessible : on en trouve aujourd'hui dans la plupart des magasins bio, dans certaines pharmacies et sur The Trust Society.

Existe aussi en version Made in France

Cure-oreille en bois de hêtre, lavable et réutilisable - Caliquo - 4,50€

  • Écologique : l’alternative parfaite aux cotons-tiges à usage unique.
  • Garantie zéro bouchon, zéro blessure : sa forme permet de récupérer le cérumen à l’entrée du conduit auditif sans pousser les saletés au fond de l’oreille, ni abîmer les tympans.
  • Fait pour durer : réutilisable (très) longtemps, il suffit de le passer sous l’eau ou de le nettoyer avec un coton.
  • Made-in-France : fabriqué en bois de hêtre issu de forêts françaises durablement gérées et 100% fabriqué en France
  • Adapté aux enfants : répond aux besoins de toute la famille.

Pour découvrir le seul coton-tige réutilisable français et apprendre à mieux le connaitre - avantages, utilisation, choix du matériau - nous vous invitons à visiter le site de Caliquo

L’article condensé

  • Le cérumen permet d’éliminer les poussières, bactéries et microbes mais également d’éviter tout problème cutané à la peau fragile des oreilles.
  • Les ORL déconseillent l’utilisation de coton-tige. Mal utilisés ils peuvent être à l’origine de bouchons, pertes d’audition, blessures du tympan ou irritations de la peau. Les cotons-tiges réutilisables et lavables présentent les mêmes risques.
  • Des sprays peuvent être utilisés pour les personnes qui produisent trop de cérumen. Si vous optez pour un spray, choisissez le sans gaz propulseur.
  • La méthode recommandée par les médecins est de se nettoyer les oreilles sous la douche avec un peu d’eau puis de sécher le pavillon de l’oreille avec une serviette.
  • En complément et lorsque du cérumen se loge en excès dans le pavillon de l’oreille, retirer le avec un cure-oreille.
  • The Trust Society a sélectionné pour vous le cure-oreille Caliquo qui a l’avantage d’être fabriqué en bois de hêtre issu de forêts françaises durablement gérées et 100% fabriqué en France.