Protections hygiéniques lavables

Retrouvez vos protections hygiéniques (serviettes hygiéniques lavables, culottes menstruelles, cups menstruelles) en version écologique 🤗


Des questions au sujet des protections hygiéniques écologiques ?

Protection hygiénique lavable
Protection hygiénique lavable

Depuis quand utilise-t-on des protections hygiéniques ?

Les protections hygiéniques ne datent pas d'hier. C'est en effet en Égypte Antique que les premières sont apparues. Les Egyptiennes utilisaient des bandes de papyrus ramolli... pour fabriquer des tampons ! Les choses ont quand même bien changé depuis. Les protections hygiéniques n'ont cessé d'évoluer pour devenir celles que tout le monde connaît aujourd'hui. Ces protections se veulent désormais beaucoup plus pratiques et confortables que ce qui se faisait auparavant.

Le problème ? Depuis 1930, elles intègrent de plus en plus de plastique mauvais pour la santé et pour l'environnement.

Quand sont apparues les protections hygiéniques jetables ?

Les protections hygiéniques jetables que nous connaissons aujourd'hui sont apparues dans les années 1930. C'est d'abord avec la marque Kotex en 1921 que ces protections se sont popularisées. En effet, ils proposaient une serviette hygiénique jetable facile d'utilisation et surtout discrète, à une époque où les règles étaient parfois encore un sujet tabou. Ces serviettes vendues en pharmacie, étaient fabriquées à partir de Cellucotton. Il s'agit d'un matériau à base de plantes utilisé pour ses propriétés absorbantes. Il avait été mis au point durant la Première Guerre Mondiale pour réaliser des bandages. Forte de son succès, la serviette hygiénique est rapidement rejointe par les tampons de la célèbre marque Tampax.

Les protections hygiéniques jetables sont-elles dangereuses pour la santé ?

Les protections hygiéniques jetables ne sont pas idéales pour la santé, loin de là. Même si elles sont portées par de nombreuses femmes au quotidien, elles peuvent créer des problèmes et en particulier des réactions. Ainsi, il n'est pas rare de voir chez certaines femmes l'apparition d'irritations, d'allergies de contact et parfois de mycoses dans le pire des cas. Les protections féminines jetables sont généralement fabriquées à partir de bois, de coton, de pétrole et d'eau. La composition comprend certains produits synthétiques qui peuvent être nocifs. Certains polluants détectés dans les serviettes hygiéniques jetables par exemple sont parfois considérés comme des cancérigènes probables ou des perturbateurs endocriniens.

Voici un petit résumé de l'évolution de la situation.
À partir de 1960, des innovations techniques permettent de créer des protections féminines plus absorbantes et surtout plus minces. Le problème, c'est qu'elles ont des fibres synthétiques fabriquées à partir de pétrole dans leur composition. Des dérivés du plastique pour faire court, le polypropylène et le polyéthylène. Des composants parfois nocifs et aux effets potentiellement cancérogènes. Mais ce n'est pas tout, puisque des perturbateurs endocriniens pourraient être présents dans ces protections, comme le glyphosate, un cancérigène probable.

Qu'est-ce qu'une protection hygiénique lavable ?

Une protection hygiénique lavable est une protection hygiénique qui se lave et donc se réutilise. Terminé les tampons et serviettes jetables, dites bonjour aux produits réutilisables. Tous les produits "classiques" ont leur pendant écologique et zéro déchet. Le tampon a la cup menstruelle, la serviette jetable a la serviette hygiénique lavable et il existe même depuis quelques années des culottes menstruelles.

Les protections hygiéniques lavables et réutilisables regroupent donc tous ces produits écologiques qui nous permettront de jeter moins au moment de nos règles.

Les protections hygiéniques lavables sont-elles plus écologiques ?

En moyenne, une personne menstruée utilise 11 000 produits menstruels au cours de sa vie, ce qui correspond à plus de 30 kg de déchets par an. Une fois jetées à la poubelle, elles ne sont pour l'ensemble pas recyclées et peuvent mettre jusqu'à 500 ans à se dégrader, soit autant qu'une bouteille plastique. Autant dire que les protections hygiéniques lavables permettent de réduire considérablement les déchets et sont une alternative plus écologique aux protections jetables. Choisir une protection féminine lavable et réutilisable, c'est faire un pas de plus vers une transition écologique efficace et vers le zéro déchet.

Quelle protection choisir pour débuter ?

La protection hygiénique la plus simple pour débuter est la serviette hygiénique lavable. Plus douce pour la peau et sans produits chimiques, elle existe en différents formats pour vous accompagner à tous les moments du cycle. Extrêmement confortable, elle évite l'accumulation de déchets pendant nos règles. C'est la protection hygiénique lavable la plus simple à adopter !

Comment utiliser une serviette hygiénique lavable ?

La serviette hygiénique lavable s'utilise comme une serviette classique. Choisissez celle qui correspond à votre flux (léger/moyen/abondant) et au moment de la journée (jour/nuit). Il vous suffit ensuite de la changer toutes les 4 à 6h puis de la passer en machine. Le must : les avoir en coton bio.

Pour qui est destinée la culotte menstruelle ?

La culotte menstruelle représente le parfait équilibre entre protection confortable et lingerie sexy !

Plus discrète qu'une serviette hygiénique lavable, elle est cependant un peu moins évidente à changer en journée. Nous vous conseillons d'en avoir au moins deux à alterner durant votre cycle. Elle est extrêmement absorbante et n'entraîne aucune odeur.

Comment utiliser une culotte menstruelle ?

La culotte menstruelle s'enfile comme une lingerie classique et se change toutes les 6h à 8h. Elle vous protège des fuites aussi bien le jour que la nuit et se lave très bien en machine.

Comment choisir entre la serviette lavable et la culotte menstruelle ?

Pour les femmes qui ne veulent pas introduire quelque chose dans leur vagin et qui préfèrent la douceur du coton, il existe deux solutions : la culotte menstruelle et la serviette hygiénique lavable.

Ce sont des protections hygiéniques écologiques qui représentent une très bonne alternative aux serviettes hygiéniques traditionnelles. Cependant, le choix entre les deux peut être compliqué.

Finalement, il s'agit essentiellement d'une question de préférence. Les serviettes hygiéniques lavables ont pour avantage majeur d'être transposables à toutes les culottes que vous pouvez porter grâce à leur bouton-pression. Aussi, elles sont une bonne alternative pour les budgets plus faibles. Les culottes menstruelles quant à elles ont l’avantage d’être très confortables. Elles sont un accessoire de lingerie à part entière.

Pour un cycle, nous vous conseillons d'avoir avec vous trois serviettes hygiéniques lavables ou deux culottes menstruelles. Pour vous changer dans la journée, vous pouvez en transporter une supplémentaire dans une pochette imperméable.

Pour qui est destinée la cup ?

La cup menstruelle est la troisième protection hygiénique lavable que nous proposons. Elle allie discrétion et efficacité tant qu'on est à l'aise avec son corps et la vue du sang. Une fois mise en place, elle se fait rapidement oublier et fait preuve d'une résilience incomparable, même face aux positions les plus délicates de vos sessions de Yoga.

Cette protection hygiénique lavable est très pratique et s'emmène partout. Une fois que vous aurez compris comment l'utiliser, elle sera l'objet à toujours avoir sur soi.

La Cup menstruelle est une protection hygiénique lavable qui s'adresse en particulier aux femmes qui souhaitent une protection qui allie efficacité et discrétion. Mais cela peut aussi correspondre à celles qui ne supportent pas le contact d'une serviette avec la peau ou qui n'ont pas envie de laver une culotte tachée de sang menstruel. Excellente alternative aux tampons traditionnelle, la Cup est très appréciée des sportives et en particulier des nageuses.

Avant d'essayer cette protection réutilisable, il faut toutefois savoir que l'utilisation d'une Cup demande d'être en harmonie avec son corps et ne pas avoir de problème quant à l'insertion d'un corps étranger dans son vagin. Plus large qu'un tampon, il faut pouvoir et surtout vouloir l'insérer dans son vagin et ne pas appréhender son retrait. Si pour certaines, cette opération est assez simple, il faut savoir que tout dépend de la personne.

Il existe cependant plusieurs tailles de cups menstruelles (une grande et une petite), permettant de s'adapter à la morpholigie des différentes personnes.

Comment utiliser une cup ?

La cup est une protection intra-vaginale qui nécessite d'être changée au maximum toutes les 6h, pour éviter les risques liés au Syndrome du Choc Toxique. Elle se rince à l'eau claire entre chaque utilisation et se stérilise à l'eau bouillante avant et après chaque cycle.

Rien ne sert de vous procurer plusieurs cups menstruelles dès le début. Commencez déjà par en acheter une pour essayer et voir si cela vous correspond. Cela serait dommage de vous en procurer un certain nombre pour finalement ne pas être à l'aise avec l'utilisation. Réutilisable après rinçage, la Cup est une excellente protection hygiénique lavable.

Si vous êtes à l'aise avec son utilisation, vous pouvez vous en procurer une seconde pour pouvoir en changer facilement dans les lieux publics, là où il est parfois difficile ou gênant de la rincer. Pour transporter votre Cup propre, on vous conseille d'utiliser une pochette imperméable. Les cups menstruelles de la Week'Up sont fournies avec des boîtes permettant de les ranger facilement après utilisation.

Comment faire en cas de flux abondants ?

Pour les règles abondantes à hémorragiques (ou pour se rassurer les jours où c'est LA GUERRE), ces protections hygiéniques lavables sont aussi efficaces que des protections hygiéniques classiques.

Il est même possible de cumuler deux protections si le flux est vraiment trop abondant. Vous pouvez par exemple cumuler une cup menstruelle et une serviette hygiénique lavable, ou bien une culotte de règles et une serviette hygiénique réutilisable que vous retirez au cours de la journée.

Les protections réutilisables contiennent-elles des produits chimiques ?

Les protections hygiéniques réutilisables ne contiennent aucun produit chimique ni ingrédient controversé pour respecter la flore vaginale et prendre soin de votre corps. Les culottes menstruelles ainsi que les serviettes lavables sont en coton bio OEKO-TEX, la cup, elle, est faite en silicone médical. Des alternatives simples et saines aux tampons jetables, serviettes jetables et autres protections. Exit les produits chimiques, welcome les protections hygiéniques lavables respectueuses !

Qu'est-ce qu'une protection hygiénique naturelle ?

Employer l'appellation protection hygiénique naturelle n'est pas juste et ne devrait pas être employée. En effet, les protections hygiéniques lavables en soi ne sont pas naturelles. Elles ne proviennent pas directement de la nature. C'est un produit transformé et/ou assemblé avec différents ingrédients qui sont au mieux des ingrédients naturels, mais en général rarement à 100%.

Il est donc important de comprendre qu'une protection hygiénique naturelle n'existe pas, mais une protection hygiénique conçue avec des ingrédients d'origine naturelle oui. Les protections hygiéniques réutilisables que nous sélectionnons sur The Trust Society sont composées en grande partie d'ingrédients d'origine naturelle et sans produits controversés.

Les protections hygiéniques réutilisables, le début de la richesse ?

Une femme dépenserait 285€ par an dans des protections hygiéniques classiques (tampon, serviette), soit environ 11 000 euros dans une vie. Les protections hygiéniques réutilisables, quant à elles, sont rentabilisées au bout de 3 à 5 cycles. Ça risque de faire de jolies économies !

Peut-on porter une Cup lorsqu'on a un stérilet ?

Il n’y a aucune contre-indication à porter une Cup lorsque l’on a un stérilet. En revanche, et c’est valable pour tout le monde, il est très important de ne pas tirer sur la Cup pour la retirer. Tirer sur la tige de sa Cup peut créer un effet ventouse.

Avant de la retirer, il faut pincer l’extrémité de la Cup pour faire entrer de l’air et éliminer l'effet ventouse.

Est-ce qu'il y a des odeurs avec les protections hygiéniques lavables ?

Saviez-vous que c’est le mélange entre le sang menstruel et les substances chimiques / parfums contenus dans les protections hygiéniques jetables qui donnent des odeurs désagréables. Les protections hygiéniques réutilisables qui ne contiennent aucune substance chimique ni parfum et qui sont faites dans des matériaux absorbants ne dégagent pas d'odeur.

Pour les flux très abondants, une odeur de sang (un peu métallique) peut se dégager au pire des cas, mais elle sera toujours plus discrète que celle des serviettes classiques.
En ce qui concerne la Cup, il n'y a aucune odeur puisqu'elle est placée à l’intérieur du vagin.