Protections solaires

Pour prendre soin de sa peau sans avoir un impact trop grand sur l'Océan. Notre sélection de protections solaires minérales.

Des crèmes solaires minérales efficaces

Protégeons notre peau et essayons d'avoir un impact réduit sur l'écosystème marin


COMMENT CHOISIR SA CRÈME SOLAIRE ?

Beaucoup de crèmes existent sur le marché : crèmes solaires bios, crèmes solaires à filtre minéral ou à filtre chimique, crème avec nanoparticules... Laquelle choisir parmi toutes ces options ?

 

LA DIFFÉRENCE ENTRE FILTRE MINÉRAL ET FILTRE CHIMIQUE

Les filtres ultraviolets (UV) autorisés dans les crèmes solaires sont régulés. Seulement 27 d'entre eux peuvent être utilisés par les fabricants et laboratoires. 25 sont d'origine chimique et 2 d'origine minérale.

Un filtre chimique n'est pas forcément mauvais. Cela signifie simplement qu'il n'est pas d'origine naturelle. Un filtre chimique protège la peau du soleil en absorbant les rayons UV du soleil.

Un filtre minéral n'absorbe pas mais réfléchit les rayons UV.

 

LES CRÈMES AVEC FILTRE CHIMIQUE

Les crèmes avec filtre chimique sont des crèmes qui permettent l'absorption des rayons UV émis par le soleil.

Le problème, certains filtres chimiques seraient suspectés d'être nocifs pour la santé et d'agir en tant que perturbateurs endocriniens (ayant un impact sur nos hormones). L'oxybenzone et l’octinoxate par exemple. Ces perturbateurs sont également nocifs pour la faune sous-marine (fragilisation des coraux et destruction du phytoplancton).

De plus, des nanoparticules composent ces crèmes solaires, leur permettant une pénétration plus facile de la peau. Encore méconnues des scientifiques, leur taille poserait problème car elle pénétrerait la barrière hémato-encéphalique chez l'humain. On les repère dans la liste INCI par l'appellation nano.

Mais attention, tous les filtres chimiques ne sont pas nocifs, et il vaut mieux protéger sa peau du soleil avec un filtre chimique que ne rien mettre.

QUID DES FILTRES MINÉRAUX ?

Les filtres minéraux présents dans certaines crèmes solaires bios permettent quand à eux de réfléchir les rayons UV du soleil. Il en existe deux types : le dioxyde de titane et l'oxyde de zinc.

Ces crèmes ne présentant en général pas de nanoparticules (toujours vérifier sur la liste INCI), sont en général plus dures à étaler et laissent un léger voile blanc sur la peau. Cela varie en fonction de votre type de peau.

LA CRÈME SOLAIRE ÉCOLOGIQUE N'EXISTE PAS

Soyons clairs, la crème solaire "écologique" qui préserve l'océan n'existe pas. Certaines crèmes sont plus nocives que d'autres, mais lorsque vous appliquez de la crème solaire sur votre peau, 20 minutes de baignade suffisent pour qu'environ 25% du produit appliqué se déverse dans l'eau. Et à ce jour, aucune étude n'a réussi à prouver la non-nocivité des filtres chimiques.

Pour protéger les océans, utiliser un filtre minéral c'est mieux, mais ce n'est pas neutre. Le mieux est de s'appliquer la crème solaire à la sortie de l'eau.

 

COMMENT CHOISIR SA CRÈME ?

Pour votre crème solaire vous devez donc faire attention à différents critères :

  • vérifier que votre crème solaire protège des UVA et UVB
  • choisir un indice de protection (SPF) suffisant pour sa peau pur éviter les coups de soleil
  • favoriser les crèmes sans nanoparticules (mention nano dans la liste INCI)
  • éviter les perturbateurs endocriniens (oxybenzone, paraben ou octinoxate)
  • éviter de réutiliser sa crème de l'année dernière, elle a pu perdre en efficacité depuis 1 an