Quelle éponge écologique et lavable choisir ?

L’éponge est l’un des objets incontournables du nettoyage quotidien. Elle est cependant très souvent changée car elle se détériore très vite. Pour remédier à l'impact environnemental causé par les éponges synthétiques, des alternatives lavables plus pratiques et moins onéreuses existent. Comment choisir son éponge lavable ?

Difficulté de lecture : ⭐ (très facile à comprendre)

Temps de lecture : 5 minutes

Résumé de l'article

Les éponges synthétiques sont génératrices de déchets, de pollution et ne sont pas hygiéniques pour la plupart. Face à cela, des alternatives lavables plus respectueuses de l'environnement ont vu le jour. Avantageuses dans tous les domaines, il en existe plusieurs sortes, parmi lesquelles le Luffa, le Tawashi ou encore l'éponge lavable en tissu.

Quels sont les problèmes de l'éponge synthétique ?

L'éponge synthétique, qu'est-ce que c'est ?

On connaît tous cette éponge jaune et verte (ou d'autres couleurs) très populaire qui s'abîme très rapidement. L'éponge, avant d'être un produit industriel, est avant tout un animal que l'on trouve dans les océans. Elle possède un système aquifère qui permet la circulation de l'eau. C'est donc en s'inspirant de cet animal que l'éponge synthétique a vu le jour.

Non biodégradable, cette éponge est très polluante, depuis sa fabrication jusqu'à sa fin de vie, dans les poubelles. Souvent fabriquées en mousse de résine, en fibre de nylon et en polyester, elles sont également traitées avec des produits chimiques dans le but d'augmenter leur durée de vie. Malgré tout, celle-ci se limite à quelques semaines maximum et on considère qu'un foyer consomme en moyenne 8 à 9 éponges synthétiques par an. Au bout d'un certain temps d'utilisation, certaines éponges perdent un peu de matière; matière qui se retrouvera dans les eaux et les sols.

Enfin, l’éponge traditionnelle n’est pas considérée comme lavable. Elle peut cependant passer quelques fois au lave-vaisselle ou au lave-linge avant de perdre nettement en efficacité.

Une éponge loin d'être hygiénique

En 2017, des scientifiques allemands ont pu montrer que chaque centimètre d'une éponge synthétique contiendrait des millions de germes. Les chercheurs précisent que ces éponges, par leur porosité et leur capacité à accumuler de l’eau, représentent un lieu idéal pour le développement de micro-organismes. Si une grande majorité des bactéries qui s'y développent sont sans danger, certaines le sont beaucoup moins. Par exemple, des entérobactéries, responsables d’infection intestinale, peuvent s'y développer.

L'éponge synthétique végétale... pas si écologique

En Europe, 3 éponges sur 4 vendues sont des éponges végétales. L’éponge végétale est à base de coton et de viscose, une pâte faite de bois. Il faut y ajouter des particules de sel, à l’origine des trous que l'on retrouve sur ces éponges.

L’éponge végétale est biodégradable et recyclable, mais seulement si elle n'a pas été traitée avec des additifs et autres produits potentiellement toxiques ou non dégradables. Ces substances permettent de donner à l'éponge son aspect, sa résistance et sa couleur. De nombreux produits chimiques sont aussi utilisés pour repousser les bactéries.

Même si elle semble plus écologique, l’éponge végétale a elle aussi un fort impact écologique.

Les avantages de l'éponge lavable et réutilisable

Un produit plus respectueux de l'environnement

Faites à partir d'éléments naturels (coton, etc.) ou de vieux vêtements, les éponges réutilisables évitent l'utilisation de substances toxiques ou de plastique, et sont moins génératrices de déchets. De plus, elles ont une durée de vie plus longue que les éponges synthétiques.

Une éponge plus hygiénique

Comme évoqué précédemment, les éponges synthétiques peuvent être des incubateurs de micro-organismes. À l’inverse, les matières qui composent les éponges lavables ne retiennent pas facilement les microbes. Enfin, leur lavage très simple permet d'éliminer les germes qu'elles pourraient potentiellement contenir.

Une alternative plus économique

Rien que le mot réutilisable permet de comprendre l'avantage économique de ces éponges. Lavables à souhait, elles permettent d'éviter l'achat de plusieurs éponges en peu de temps, même si à première vue, certaines occasionnent un coup énergétique plus élevé à la fabrication.

Quelles alternatives à l'éponge synthétique ?
 

L'éponge réutilisable

L’éponge réutilisable est une alternative écologique de choix qui permet de limiter les déchets. Elle remplace facilement les éponges jetables classiques, mais également les lingettes, les chiffons en microfibres et le papier essuie-tout.

L'éponge Luffa (ou Loofah)

Le luffa est une éponge végétale naturelle originaire d’Afrique et d’Asie, qui possède naturellement un côté grattant et qui a l'avantage de sécher très rapidement. Elle provient d'une plante (Luffa aegyptiaca) proche de la courge, et qui fournit une excellente éponge.

Hypoallergénique, lavable en machine et 100% biodégradable, elle peut s'utiliser partout dans la maison. Après chaque utilisation, il suffit de la rincer soigneusement et de la laisser sécher à l’air libre. Il est conseillé de la laver régulièrement à 30° pour éviter l'accumulation de moisissures. Attention cependant : sa durée de vie dépasse rarement les 6 mois.

Le Tawashi DIY

L’éponge tawashi nous vient tout droit du Japon et mélange récupération et nettoyage.

Qu'elle soit tissée, crochetée ou tricotée, elle se fabrique à partir de vieux vêtements recyclés (chaussettes, bas filés, jean, etc.).

Elle présente de nombreux avantages, à savoir une grande résistance, une durée de vie six fois plus longue qu'une éponge synthétique, une réalisation simple et un possible compostage selon le tissu utilisé.

Pour laver cette éponge, il suffit de la passer en machine entre 30 et 60° pour enlever de potentiels micro-organismes. De manière régulière, il est également possible de la laisser tremper dans un mélange d'eau et de vinaigre blanc. Point d'attention : cette éponge ne passe pas au sèche-linge ! Même si cette éponge est moins abrasive qu’une éponge synthétique, elle peut être complétée d'une brosse à vaisselle.

Il est possible d’acheter une éponge tawashi, mais l'option la plus écologique reste la fabrication maison !

L'éponge en microfibre

Les éponges lavables en tissu se composent généralement d'une face douce et absorbante en microfibres ou en coton et d'une face grattante en toile de jute qui permet de frotter et nettoyer la vaisselle et les surfaces sans les rayer. Elle peut s'utiliser quotidiennement en toutes circonstances : vaisselle, ménage, douche, etc.

Il est conseillé de la laver au lave-linge (à moyenne température) ou au lave-vaisselle régulièrement. Mais il est également possible de la laver à la main ! Elle est recyclable et compostable en fin de vie. Un avantage considérable est sa durée d'utilisation, qui peut aller jusqu'à un an !

Et l'éponge de mer naturelle dans tout ça ?

L'éponge naturelle est le squelette du dermosponge, un animal pêché en Méditerranée et dans les Caraïbes, qui est ensuite lavé et séché au soleil. Ce squelette est élastique et ne présente aucun danger pour la peau. L'éponge qui en résulte est absorbante et hypoallergénique. Cependant, même si les éponges de mer continuent de proliférer, leur croissance reste lente et leur écosystème peut potentiellement être impacté par le réchauffement climatique.

Vous voulez sauter le pas de l'éponge réutilisable ? Vous pouvez consulter notre boutique en ligne. Et bien sûr, vous pouvez compléter votre éponge avec une brosse à vaisselle et un essuie-tout lavable !

13,00€

13,00€

13,00€

13,00€

Pour aller plus loin sur les éponges réutilisables

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés