Le sel d'aluminium - Ce que vous devez savoir

Depuis quelques années nous savons qu'il vaut mieux privilégier la mention "sans sel d'aluminium" lorsque l'on choisi notre déodorant. Mais savons-nous réellement pourquoi ? Saurons-nous le démasquer dans les étiquettes de composition des ingrédients ? Pour vous aider à y voir plus clair, nous faisons le point sur cet ingrédient mystère.

Sel d'aluminium et déodorant, un couple controversé.

A quoi sert-il dans nos déodorants ?

Si cet ingrédient est (ou était) si présent dans nos déodorants et anti-transpirants, c'est parce qu'il a la faculté de resserrer les pores de la peau. Sous nos aisselles, notre corps est composé de glandes qui permettent la thermorégulation de notre corps. Le sel d'aluminium a un effet anti-sudoral qui réduit le flux de transpiration.

Pourquoi est-il pointé du doigt ?

Dans cet article nous vous présentions quelques études menées en Europe sur les conséquences qu'aurait le sel d'aluminium sur notre santé. Cet ingrédient est notamment suspecté d'engendrer les effets suivants :

  • Hausse du risque de cancer du sein chez les jeunes femmes. Le risque serait doublé lorsque le produit est utilisé notamment sur des aisselles rasées et depuis au moins l’âge de 30 ans.
  • Irritations et rougeurs cutanées.
  • Développement de maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer.
  • Développement de myofasciites à macrophages.

Comment le reconnaître ?

Le sel d'aluminium peut apparaître sous différents noms

  • Aluminium chlorohydrate
  • Aluminium zirconium pentachlorohydate
  • Aluminium chloryde
  • Aluminium chlorydrex
  • Aluminium sesquichlorydrate

La pierre d'alun est-elle vraiment notre alliée

Si la pierre d'alun est souvent présentée comme l'alternative naturelle, elle est naturellement composée de sel d'Aluminium. Dans le doute, nous préférons nous passer de pierre d'alun.

Pour en savoir plus

ENVIE D'EN APPRENDRE PLUS ?

Perturbateurs endocriniens

Perturbateur endocrinien : le mot presque maudit. Aujourd'hui, on a voulu faire un point rapide sur les perturbateurs endocriniens qui reviennent très souvent sur le tapis sans qu'on comprenne tout à fait qui ils sont, ni pourquoi on doit s'en méfier. On vous explique.

Ecrire un commentaire