Des substances toxiques dans le rouge à lèvres ?

Avec 900 millions de tubes vendus chaque année, le rouge à lèvres fait partie des incontournables des trousses de maquillage. Alors qu'une femme en avalerait jusqu'à 2kg au cours de sa vie, on a voulu s'intéresser de plus près à la composition de ce produit qui a encore de beaux jours devant lui.

Difficulté de lecture : ⭐ (très facile à comprendre)

Temps de lecture : 2 minutes

Résumé de l'article : Le rouge à lèvres, est l'élément phare des trousses de maquillage et une femme en avalerait jusqu'à 2kg au cours d'une vie. Pourtant, si on s'intéresse à leur composition, on remarque que les rouges à lèvres conventionnels sont composés d'ingrédients parfois controversés et souvent classés comme potentiellement nocifs pour la santé.

De quoi sont composés les rouges à lèvres conventionnels ?

Quelle est la composition des rouges à lèvres ?

Jusqu'au début du XXè siècle, les rouges à lèvres avaient une composition très basique : une base grasse et un colorant. Avec le développement l'industrie cosmétique et de la pétrochimie, la composition des rouges à lèvres a évolué pour devenir aujourd'hui une liste à rallonge d'ingrédients. 

Il faut savoir que tous les rouges à lèvres possèdent une même base de 5 ingrédients :

  • Une substance graisseuse pour la texture
  • Un colorant pour la teinte
  • Un parfum
  • Un conservateur pour éviter la dégradation
  • Un anti-UV.

Que se cache-t-il derrière ces ingrédients ?

Des ingrédients controversés dans le rouge à lèvres ?

Si on regarde la composition de plus près, les rouges à lèvres conventionnels contiennent des substances qui peuvent s'avérer nocives voire dangereuses pour la santé.

  • Les substances graisseuses : Dans les rouges à lèvres classiques, elles sont souvent d'origine synthétiques et issues de la pétrochimie comme la paraffine. Ingérées en trop grande quantité, elles peuvent être cancérigènes. Sur les emballages, elles se cachent sous le nom de ynthetic wax, microcrystalline wax, polymer, polyethylene ainsi que paraffin et ozokerite.
  • Les colorants : Souvent, les industriels préfèrent se tourner vers des colorants synthétiques comme le dioxyde de titane, plutôt que des colorants naturels car moins chers. Ils sont identifiés comme potentiellement cancérogènes.
  • Les conservateurs : On parle ici des célèbres et très controversés parabens qu'on soupçonne notamment d'être des perturbateurs endocriniens.

  • Le plomb : Même s'il est aujourd'hui interdit en cosmétique, une étude a récemment révélé sa présence dans 400 rouges à lèvres analysés. Cependant, même si les traces identifiées sont très peu élevées par rapport aux normes autorisées, il peut représenter un risque pour la santé lorsqu'il est présent dans un produit que l'on peut ingérer. En effet, le plomb fait partie de la famille des métaux lourds et est connu comme étant toxique pur le système nerveux et l'organisme. Une exposition quotidienne peut ainsi entraîner l'apparition de symptômes tels que la nausée, la fatigue, la perte de mémoire...

Quelles alternatives naturelles au rouge à lèvres industriel

Les rouges à lèvres bio

Il existe désormais des alternatives bio et naturelles au rouge à lèvres conventionnel. Ces rouges à lèvres n'utilisent aucun ingrédient issu de la pétrochimie comme la paraffine ou le silicone, ni d'ingrédients d'origine animal. Les produits utilisés sont naturels ou d'origine végétale et leur mode de production n'entraîne pas de pollution excessive.

Quelles sont les meilleures alternatives aux rouges à lèvres conventionnels ?

Chez Trust Society, nous sélectionnons les meilleures alternatives durables à tous nos produits du quotidien. Nous avons sélectionné en France le maquillage le plus sain et naturel sur notre plateforme. Si vous souhaitez essayer c'est juste ici, et la livraison vous est offerte avec le code PREMIEREFOIS !

13,00€

13,00€

13,00€

13,00€

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés