La saponification à froid - comment ça marche ?

Pour fabriquer un savon, la base d’ingrédients est toujours la même : corps gras, corps aqueux, base alcaline (voir le détail ici). En revanche, il existe deux méthodes pour travailler cette base : la saponification à froid et la saponification à chaud. On vous explique la différence.

La saponification à chaud

Ce procédé est apparu dès le VIIIème siècle avec la technique du “Savon au chaudron” : les matières étaient chauffées dans un chaudron en cuivre ou en fonte.

 

  • Ici, les huiles sont chauffées à température élevée : entre 80° et 100°C.
  • La cuisson rend le processus de fabrication et le temps de séchage plus courts.
  • Le choix du corps gras est très important dans cette méthode : certaines huiles seulement résistent à de telles températures sans que leurs propriétés soient altérées.

La saponification à froid

Ici, c’est la chimie qui opère grâce aux mélange des trois ingrédients cités plus haut. Cette technique est plus douce et préserve la qualité des huiles :

 

  • Elle est réalisée à basse température : maximum 30°
  • C’est le processus qui permet de conserver au mieux les propriétés des huiles et beurres car il n’y a aucune cuisson
  • Le temps de la saponification et du séchage sont plus longs : la phase de cure peut prendre en 4 et 6 semaines

Quelle saponification choisir ?

La saponification à froid est souvent mise en avant pour plusieurs raisons :

 

  • Elle permet de travailler une large variété d’huiles et donc de créer des savons aux vertus ciblées (peaux sèches, peaux grasses, peaux sensibles, pour bébé, …).
  • Elle est écologique : moins friande en énergie
  • C'est une réaction totale où l'ensemble de la base forte (soude) est consommée pour obtenir des savons surgras et non-caustiques
  • C’est celle qui est la plus utilisée dans les fabrications artisanales
  • Bonus - elle est souvent cruelty-free : l’huile la plus utilisée en saponification à chaud est le suif (graisse de bœuf) alors qu’en saponification à froid on utilise plutôt des huiles végétales

 

Cependant, si la saponification à froid a de nombreux avantages, la saponification à chaud ne présente aucun problème si l’huile est bien sélectionnée. Les huiles de coco ou d’olive supportent bien la chaleur par exemple. Tout le monde connaît d’ailleurs les bienfaits du savon de Marseille, saponifié à chaud !

 

Si vous ne deviez retenir qu'une chose : .la composition prime sur le mode de fabrication, mais à composition égale privilégiez les savons saponifiés à froid.

Ecrire un commentaire