Crème solaire maison : la fausse bonne idée ?

Les recettes DIY fleurissent un peu plus chaque jour sur les réseaux sociaux et avec une liste de produits classés à risque dans l'industrie cosmétique qui s'allonge chaque jour, c'est plutôt une bonne chose. À l'approche de l'été, les recettes de crèmes solaires DIY font elles aussi leur apparition en ligne, mais si les avantages du DIY sont nombreux, nous vous déconseillons fortement de vous y aventurer pour la protection solaire. Explications.

La crème solaire DIY, pourquoi c'est déconseillé ?

La crème solaire c'est sérieux

Le degré de protection solaire d'une crème est réglementée selon l'indice SPF (Sun Protection Factor). Un indice officiel et réglementé qui impose une procédure stricte aux fabricants pour attester de l'efficacité de leurs produits. En fabricant vos protections à la maison, vous utilisez des produits dont le degré de protection n'est pas scientifiquement validé.

Vous avez beaucoup à perdre

La crème solaire est un produit à la frontière de la cosmétique et du médical. C'est un quasi-médicament qui vous protège de brûlures graves et autres risques importants pour la peau. A la différence de la cosmétique douce (déodorant, savon ou shampoing) le ratio bénéfice / risque de la crème solaire DIY ne nous incite pas à nous y aventurer.

Une recette virale n'est pas gage d'efficacité

La bonne nouvelle avec les réseaux sociaux c'est que l'information circule plus facilement, plus librement. Mais si l'efficacité d'un déodorant ne se mesure qu'à l'odeur, l'impact d'une crème solaire sur votre peau se mesure à long-terme. Rappelez-vous que l'efficacité d'une protection solaire doit être approuvée en laboratoire.


Le saviez-vous ? Une étude publiée dans la revue Health Communication montre que 68% des recettes de crème solaire épinglées sur Pinterest ne protègent pas suffisamment du soleil - certaines ayant même un SPF de 2 - tandis que les dermatologues recommandent un SPF minimum de 30.

L'efficacité ne se mesure pas toujours facilement

La fabrication d'une crème solaire est délicate et à la maison nous n'avons pas les outils nécessaires pour disperser l'oxyde de zinc (filtres minéraux) équitablement dans la préparation. Et lorsque les filtres minéraux sont mal répartis au sein du produit, cela ne se voit pas à l’œil nu.

La durée de protection ne sera pas indiquée

Si les études en laboratoire nous permettent d'affirmer qu'il faut renouveler une crème solaire traditionnelle toutes les deux heures, personne n'est en mesure de dire combien de temps nous protège une crème solaire maison.

La conservation est cruciale

La conservation de ces recettes maison sous de fortes chaleurs n'est pas assurée. Mieux vaut ne pas tenter le pot de crème solaire maison stocké tout l'après-midi dans le sac de plage.

Conclusion ?

Vous pouvez tenter de fabriquer votre crème solaire maison si vous le souhaitez mais soyez très prudent.e et accompagné.e si vous vous lancez. Nous vous le déconseillons fortement.

Pour aller plus loin - Les enjeux d'une bonne protection solaire

Pourquoi les rayons UV c'est du sérieux ?

Les rayons UV (ultra-violets) sont émis par le soleil, à l'image des rayons infrarouges et la lumière visible. Il en existe plusieurs sortes dont les plus connus sont les UVA et les UVB qui diffèrent par leur longueur d'onde. Les UVA (longueur d'onde plus longue) sont ceux qui sont responsables du vieillissement prématuré de la peau. Les UVB (longueur d'onde plus courte) sont à l'origine des coups de soleil et contribuent à certains cancers de la peau.


Le saviez-vous ? Les UV ayant des longueurs d'ondes plus courtes sont les plus dangereux pour notre santé, même s'ils parviennent moins facilement à pénétrer notre épiderme. Lorsque l'on dit qu'il ne faut pas vous exposer au soleil aux heures les plus chaudes, c'est parce que c'est le moment où les longueurs d'ondes de ces UV pour parcourir l'atmosphère sont les plus courtes, et donc les plus dangereuses.

Pourquoi les filtres chimiques sont à bannir ?

Risques pour la santé

Pour nous protéger des UV, la première crème solaire a été commercialisée en 1936 et 84 ans après son apparition, on se questionne de plus en plus sur les risques liés à l'utilisation de ces produits. La plupart des crèmes solaires comportent des ingrédients qui font débats comme les perturbateurs endocriniens.

Deuxième composant pointé du doigt, les nanoparticules. Si elles ne sont pas encore parfaitement connues de nos scientifiques (les premières recherches datent de 1990), elles sont jugées à risque du fait de leur taille. Plus petites que nos cellules, elles peuvent facilement traverser la barrière hémato-encéphalique chez l'humain (barrière protégeant le cerveau des molécules toxiques).

Risques pour l'environnement

Les nanoparticules sont également nocives pour l'environnement car, trop petites pour être filtrées, elles se propagent facilement dans la nature. Les perturbateurs endocriniens comme l'oxybenzone par exemple vont être à l'origine de la pollution de l'environnement marin, causant notamment la fragilisation des coraux mais aussi la destruction de phytoplanctons, des algues à l'origine de la chaine alimentaire marine. Le National Geographic nous rappelle l'importance des massifs de coraux et nous explique pourquoi les crèmes solaires sont nocives pour les océans.

Pourquoi le soleil reste important pour l'équilibre du corps

S'exposer au soleil c'est aussi faire le plein de vitamine D, une vitamine essentielle au bon fonctionnement de notre organisme. Elle permet notamment une bonne assimilation par le corps du calcium et du phosphore permettant ainsi de conserver nos os en bonne santé.

Les alternatives du commerce pour limiter son impact sur la planète

En termes de crème solaire, la marque Niu s'est lancé le défi de créer des produits aux filtres minéraux naturels (oxyde de zinc et dioxyde de titane) et sans nanoparticules.

Détail non négligeable : une partie des ventes de la marque et reversée à Octop'us, une ONG dont la mission est de protéger le récif corallien : création de récifs, récolte de plastique et sensibilisation.

Crème NIU - SPF 30

Après-soleil NIU

Formulé à base de filtres minéraux, le lait solaire de la marque Cozie convient aux petits dès 1 an. Enrichi en huiles, c'est également un complément d'hydratation pour la peau.

Détail non négligeable : lait solaire zéro-déchet, son contenant se recharge et se consigne !

Lait solaire COZIE - SPF 50

Lait solaire COZIE - SPF 50

Si vous voulez tester le DIY sans risque pour votre santé, nous vous conseillons de commencer par une lessive maison. Retrouvez la recette et tout le pack pour réussir votre première lessive maison sur notre site.

Détail non négligeable : une recette et des tutoriels sont à votre disposition pour faire de votre première fois une réussite.

Pack lessive DIY - The Trust Society

Pack lessive DIY - The Trust Society

Ecrire un commentaire